Thibaud Hisler

9 Jun

posted by

Categories: Grimpeurs

Comments: 24

Composition 1

Souvenir de grimpe par ordre chronologique

* Le plus précoce : à 1 an tout juste, debout sur le grand escabeau, « Tout seul, maman ! »
* Le plus cocasse : à 3 ans, perché en haut d’une canalisation murale dans une salle de classe, j’explique « J’avais jamais touché le plafond ! » (souvenirs rapportés)
* Le plus familial : mes débuts avec mon frère Geoffroy sur les rochers d’Yzeron, assurés par mon père.
* Le plus scolaire : l’apprentissage à la Cité Scolaire Internationale avec Tristan et mon prof de sport Jean.
* Le plus lyonnais : l’entraînement régulier à la salle Mur Mur et les petites falaises des environs.
* Le plus fraternel : à 18 ans, le permis de conduire en poche, en route pour les falaises du Sud avec Rémi et Geoffroy.
* Le plus ludique : le deep water solo dans la grotte de Patrick Edlinger et la pêche sous marine.
* Le plus initiatique : les premières grandes voies à Presles et à Saoû.
* Le plus scabreux : le bivouac de fortune fin octobre dans le pilier nord-est du Mont Aiguille.
* Le plus orageux : la grêle sous le sommet de l’Aiguillette du Lauzet et la redescente qui met notre sang froid à rude épreuve.

Composition 2* Le plus compétitif : la participation, parfois victorieuse, à des championnats universitaires.
* Le plus douloureux : la chute, heureusement sans grosses séquelles, sur une barre transversale de cage de handball suite à une négligence de ma part et une erreur de mon assureur.
* Le plus traumatisant : la rupture de poulies et la décision d’arrêter de grimper.
* Le plus déterminant : le retour à Bleau, 7 ans après avoir tourné la page de l’escalade.
* Le plus pédagogique : l’initiation d’Elena à Rodellar.
* Le plus ronflant : les nuits à chercher le sommeil au dortoir d’Aiglun.
* Le plus festif : le réveillon de la Saint-Sylvestre à El Chorro.
* Le plus dalleux : ma meilleure perf en bloc, Jolie Môme 7b+ à Bleau.
* Le plus grisant : le deep water solo à Majorque.
* Le plus frustrant : la crevaison au triathlon de Larchant après un résultat encourageant dans l’épreuve de bloc.
* Le plus charmant : La Grande Candelle dans les Calanques avec Elodie et Gesa.
* Le plus parisien : l’entraînement au club Roc 14 avec Guillaume.
* Le plus épanouissant : l’année « sabbatique » escalade et tous les compagnons rencontrés.

Composition 3* Le plus interminable : El Camino del Rey 7b+ de 60m à Montsant avec Sam dans un cadre magnifique.
* Le plus rafraichissant : la trempette dans le Mascún après la grimpe avec Alex, Vicky et la bande de joyeux lurons.
* Le plus journalistique : un gros vol en présence de stars de l’escalade et avec les félicitations du photographe, la veille du Petzl Rock Trip dans les Gorges du Tarn !
* Le plus éprouvant : Cristal Majeur ED+ avec Arnaud à la Tête d’Aval (voir récit).
* Le plus émouvant : la joie et les embrassades avec Federico après nos enchaînements coup sur coup dans une brume montante de notre projet Papi Boum 7c à Céüse.
* Le plus choquant : le vol de matériel et l’assurage distrait au grigri sans tenir la corde.
* Le plus ballot : une entorse au majeur en m’équilibrant avec un mono-doigt dans une voie d’échauffement.
* Le plus aventureux : la semaine de grandes voies dans les Calanques en auto-assurance.
* Le plus méconnu : les colonnettes à n’en plus finir dans un spot secret avec Arnaud.
* Le plus traditionnel : la semaine de terrain d’aventures dans les Gorges de la Jonte avec Frederik.
* Le plus crépusculaire : Minimal techno, mon 1er 8a à Siurana avec Juan et Frederik, enchaîné à la tombée de la nuit.

Composition 4* Le plus inattendu : Avatar, mon 1er 7c à vue à Siurana, avec Otso à l’assurage, Michaela à la photographie et Anna dans l’enchaînement de son 1er 7a à vue à côté et en même temps.
* Le plus mystérieux et terrifiant : lors d’une journée de pause à Montsant, une bougie allumée dans les profondeurs de la grotte Cova Santa… et notre réaction « Let’s get the fuck out of here ! »
* Le plus drôle : Adrian mimant Gollum et la sorcière Drecera, gardiens imaginaires de la grotte.
* Le plus gastronomique : le dîner mijoté par Alex, aussi talentueux cuisinier que grimpeur.
* Le plus horripilant : Siurana envahi par les vacanciers entre Noël et Nouvel An !
* Le plus gratifiant : Transilvania, 2ème 8a à Margalef, après 4 jours, 15 essais et presque autant de vols entre le dernier point non clippé et la chaîne.

Composition 5* Le plus engagé : Excalibur 7c à Arbolí, dalle avec chute au sol possible au niveau du crux entre les 2ème et 3ème dégaines.
* Le plus insolite : le conglomérat des Riglos avec Michele puis Geoffroy.
* Le plus convivial : la soirée couscous dans la caverne de José et Pierre.
* Le plus catalan : les journées en compagnie des grimpeurs locaux Juan, Edu, Albert…
* Le plus incompréhensible : l’impolitesse et la mauvaise humeur de quelques uns au pied des voies.
* Le plus énergique : ATP, 3ème 8a à Masriudoms, prétendument facile mais nécessitant une bonne dose de conti et quelques coincements de genoux judicieux.
* Le plus venteux : 4ème 8a, L’escarmala-Ramadan à Siurana, je m’engage dans le second crux et une rafale de vent me fait perdre l’équilibre, « puto viento ! ».
* Le plus pittoresque : la belle journée à la falaise de La Pauta avec Juana.

Composition 6* Le plus photogénique : La curva de la felicitat 7c à Margalef avec Ian, Zoé et Mario.
* Le plus froid : 5ème 8a, Doctor Feelgood à Margalef, que de souffrances et d’onglées avant de pouvoir crier au relais « I feel gooood ! ».
* Le plus inachevé : Cubata+chupito 3€ 8a+, Hydrophobia 8a, Les petits princes de l’absurde 7c+, voies dans lesquelles je me suis investi sans parvenir à conclure.
* Le plus osé : Ali Baba (voir récit).
* Le plus déconcertant : la claque lors du retour en salle après une année en falaise.
* Le plus motivant : les projets en suspens en 8a+ et 8b en Catalogne, et tous ceux à venir à commencer par RanXerox avec Laurent…

Le plus étonnant, c’est qu’après tout cela, j’ai encore envie de grimper !

Composition 7

Compagnons de cordée

Geoffroy, Tristan , Rémi, Yves, Jean-Baptiste, Guillaume, Cédric, Johan, Damien, Elena, Alexandre, Benoit, Laurent, Emilie, Frederik, Elodie, Soija, Bernde, Therese, Alex, Vicky, Mark, Laura, Antonio, Lara, Allison, Rafi, Jakob, Sam, Max, Federico, Nicolas, Etienne, Moti, Avi, Jüren, Jean-Yves, Bernd, Martin, Georg, Soledad, Arnaud, Elad, Antoine, Thierry, Paul, Ulysse, Jean-Claude, Wiltrud, James, Fernando, Miguel, Juan, Anna, Yatsek, Adrian, Michaela, Michele, Alex, Otso, Edu, Laura, José, Pierre, Ian, Zoé, Mich, Kat, Irek, Mario, Timon, George, Brian, Albert, Alberto, David, Dan, Vang, Juana, Heather, Jonny, Agnès, Jean-Charles, Corinne, Miki, Ernesto, Julien, Jonas, Cathy et tous les autres… « Ce qui me plaît en vous, ce sont mes souvenirs »

Photos présentées : un grand merci à Fernando Zemelman Ascui, Mario Martinez Redondo, Bernde Emmerich, Dan Bates, Laurent Colin, Jasmina Zuazaga, Frederik Zimmermann, Michaela Kiersch, Ian Fidd, Zoé Gannon, Victoria Davies, Geoffroy Hisler.

Composition 8

Article

Ali Baba

Retour

  1. Pingback

  2. Pingback

  3. Pingback

  4. Pingback

  5. Pingback

  6. Pingback

  7. Pingback

  8. Pingback

  9. Pingback

  10. Pingback

  11. Pingback

  12. Pingback

  13. Pingback

  14. Pingback

  15. Pingback

  16. Pingback

  17. Pingback

  18. Pingback

  19. Pingback

  20. Pingback

  21. Pingback

  22. Pingback

  23. Pingback

  24. Pingback

Thibaud Hisler | Prise sur prise Passion